Ces initiatives ont fait l’objet d’une enquête de la part de l’Observatoire de l’hébergement et du logement d’Un Toit Pour Tous dont le résultat a été publié sous le titre : « Quand la solidarité citoyenne s’empare des questions d’hébergement des exilés ».

Un Toit Pour Tous utilise ses compétences immobilières pour soutenir ces actions en assurant la gestion locative de 15 logements utilisés par les collectifs.

 

Dans le Nord-Isère, l’association Vals du Dauphiné loge et soutient de façon transitoire des familles réfugiées ayant obtenu la protection statutaire, avant qu’elles n’obtiennent un logement social de droit commun.

Accueil Migrants Grésivaudan mène des actions multiformes. L’une d’elles consiste à partir d’abord à la recherche d’un logement disponible, auprès de communes ou de particuliers, et à demander ensuite à des associations comme l’APARDAP  ou le Secours Catholique de proposer un ménage dont le profil correspond au logement.

 Les Amis de Saint-Martin à Seyssinet travaillent en lien étroit avec la paroisse et mixent hébergement d’urgence et logement temporaire.

 L’APARDAP a pu négocier un accord pour la mise à disposition temporaire de logements avec l’EPFL (Etablissement Public Foncier Local) et obtenir un financement (non renouvelable) de la Fondation de France.

....

Le financement de tous ces efforts solidaires repose essentiellement sur les dons réguliers de citoyens motivés, dont l’engagement solidaire ne connaît pas de trêve.