Devenir bénévole
/
LAMI (Logement d’Attente pour Migrants en Isère)

Soutien à la vie quotidienne et à l’intégration des familles syriennes.


L’Etat s’est engagé auprès de l’Union européenne à accueillir, sur la période 2016-2019, 10 000 réfugiées Syriens, situées dans les campements en Turquie, Liban ou Jordanie. L’association Un Toit Pour Tous, à travers son Agence Immobilière à Vocation Sociale (AIVS®) Territoires, est chargée de la mise en œuvre du programme de réinstallation de ces personnes dans le département de l’Isère. Une organisation se met en place qui porte le nom de Logement d’Attente pour des Migrants en Isère (LAMI).

L’objectif à atteindre est d’aboutir en 3 ans à l’intégration de près de 350 personnes (90 familles) bénéficiant d’un statut de séjour permanent en France. Il faut avant tout leur trouver un logement, c’est la mission de l’AIVS Territoires avec l’aide de plusieurs partenaires (bailleurs sociaux, collectivités locales…).

Pendant 12 mois, Un Toit Pour Tous assure un accompagnement global des personnes réfugiées. Cet accompagnement a pour objectif de favoriser leur insertion. L’association se charge de subvenir aux premiers besoins le temps de l’ouverture de leurs droits. Cela se fait en lien avec les structures de droit commun et associatives. Pour conduire ce programme une équipe a été identifiée au sein des professionnels salariés de l’association et nous faisons appel à des bénévoles pour le soutien à la vie quotidienne et à l’intégration dans la ville. Les deux premières familles ont ainsi été accueillies le 14 Mars 2017.

Concrètement, vous pourrez être sollicité(e)s pour…

● la préparation des logements (assemblage de meubles, courses, rangement…)
● la connaissance de la ville, de ses transports, des structures sociales du quartier (accompagnement aux rdv, visite des équipement municipaux etc.)
● le soutien scolaire et le lien avec les écoles,
● les rendez-vous médicaux, accompagner à l’hôpital, faire le lien avec les professionnels…
● l’aide à a construction d’un réseau social: sortir, fréquenter les activités associatives, collectives, rencontrer les autres familles accueillies…
● l’organisation de temps collectifs, sorties et animations …

Exemple

La famille O est arrivée le 7 février 2018. M, bénévole, l’a accueillie dans son logement avec la responsable de la mission. Dès le lendemain elle l’a accompagnée à UTPT pour les premières démarches administratives, par les transports en commun pour une première initiation. Un des membres de l’équipe du suivi médical a examiné tous les membres de la famille pour la mise en place des soins. Une autre équipe de bénévoles s’est constituée autour de la famille : C. les invite chez elle et va les voir, K. accompagne pour une soirée à l’extérieur, M. a mis la mère en contact avec une des maisons de quartier pour elle et ses enfants, l’a inscrite à l’atelier socio-linguistique et passe de temps à autre faire le point, F. soutient scolairement les deux enfants qui sont entrés au collège…

Qui, comment ?

  • Avant l’arrivée d’une famille, un appel à bénévoles est lancé. Une équipe se constitu L’assistante sociale référente réunit l’équipe pour présenter la mission et expliquer la répartition des rôles.
  • Au cours du temps, divers types de rencontres sont proposées aux bénévoles : les réunions de chaque groupe avec l’assistante sociale référente, des temps collectifs organisés par les assistantes sociales pour l’ensemble des familles (pique-nique au Parc, par exemple), des temps de convivialité à l’initiative du service animation, des moments d’échanges au sein du « Groupe de parole ».

Documents à télécharger

LAMI… un sigle qui provoque ! Comment résister à cet élan d’accueil de familles syriennes porté par les salariés et bénévoles d’Un Toit Pour Tous ! Que de découvertes à l’écoute des familles, des salariés, des autres bénévoles, à la découvertes des richesses de chaque quartier d’accueil ! Que d’intelligence et d’inventivité à l’œuvre pour créer les meilleures conditions d’insertion pour ces familles, le bon terreau pour prendre racine. Combien de liens nouveaux se découvrent et se tissent ! Combien cette œuvre commune, par delà les inévitables difficultés, nous permet de nous sentir partie prenante d’une terre accueillante où la fraternité n’est pas un vain mot ! C’est pour tout cela que je suis « bénévole LAMI ».