Actualités

L’accompagnement des locataires de l’AIVS Territoires® évolue : la responsable du « pôle social » témoigne

Annie Bachelier, dans le rapport d’activité 2020 d’Un Toit Pour Tous présenté en juin, vous tracez le tableau de tout ce qui a été mis en œuvre l’an dernier pour adapter l’activité de l’association à la nouvelle donne de la pandémie.

Vous évoquez aussi les changements intervenus en interne permettant à l’avenir d’adapter l’action de l’association aux opportunités de financements tout en gardant une cohérence interne au travail d’accompagnement social. Pouvez-vous nous en parler ?

Notre objectif est d’affirmer le cœur de métier du Pôle social : accompagner vers et dans le logement tout ménage. Chaque intervention étant nécessairement contrainte par le type de financement, donc le « dispositif », dans lequel le travailleur social intervient il s’agit d’articuler l’action au mieux avec des partenaires extérieurs et, bien sûr, en interne avec le Pôle Logement de Territoires.

Comment cela s’est-il traduit pour le Pôle Social ?

Actuellement il comprend neuf travailleuses sociales de formations initiales différentes (assistante de service social, conseillère en économie sociale et familiale, éducatrice spécialisée) permettant ainsi d’enrichir les pratiques en croisant les regards sur les situations.

Nous avons mis en place des réunions hebdomadaires pour travailler ensemble, co-construire, assimiler les conventions, les dispositifs, rencontrer des partenaires, sans oublier des séances régulières d’analyse de la pratique.

Une étape importante a été de quantifier les temps de travail d’accompagnement en fonction des conventions, de définir les modalités et les champs d’intervention et de créer des outils de veille, de gestion et d’analyse.

Maintenant chaque personnel peut ainsi intervenir sur plusieurs dispositifs et chaque dispositif peut réunir plusieurs intervenants, ce qui facilite la souplesse et la réactivité des accompagnements, limite l’isolement professionnel et permet de parfaire la compétence professionnelle.

Quelles sont les nouvelles missions engagées en 2021 qui permettent de tester cette nouvelle organisation ?

La mission Accompagner Vers et Dans le Logement (AVDL), pour le compte de la Métropole, a commencé en janvier. Cela représente 22 nouvelles mesures d’accompagnement à l’accès au logement pour des ménages orientés par le SIAO.

Une nouvelle convention avec Action Logement a été signée, finançant des mesures d’Accompagnement Social Lié au Logement (ASLL) pour des ménages en emploi. Soit ils sont orientés directement par Action Logement vers Territoires, soit ils sont logés à Territoires et c’est après l’évaluation d’un besoin par un travailleur social que le déclenchement d’une mesure d’accompagnement est demandée par Territoires, ce qui a été le cas pour deux ménages en 2020.

À la suite d’un incendie, soutien au dispositif les Vignes

Le dispositif des Vignes a subi un incendie lundi 16 août 2021. Il a fait une victime : un résident âgé de 92 ans.

Pour rappel ce dispositif fonctionnant sur un concept « d’appartements regroupés à services partagés », a fait suite « aux domiciles collectifs » créés à Grenoble dans les années 1980.Véritable alternative à l’entrée en EHPAD, il fonctionne depuis 2001 à la grande satisfaction de toutes les personnes qui en ont bénéficié et de leurs proches.

Au printemps 2020 il a reçu le label « Habitat inclusif » par l’ARS Auvergne Rhône Alpes. C’est le premier habitat inclusif pour personnes âgées en Isère.

Cet évènement dramatique risque de mettre en péril le fonctionnement de ce dispositif innovant, d’éventuellement réactiver des critiques, et de façon certaine ne pas être viable financièrement pendant plusieurs mois. En effet ce sont les résidents (au nombre de 16) qui partagent le coût des auxiliaires de vie sociale qui assurent une présence 24h/24. L’absence de quatre personnes qui habitaient l’appartement détruit, ne pourra pas être supportée pas les autres résidents ou par l’association « Vivre aux Vignes ».

Aussi nous avons besoin de lettres de soutien afin que l’association puisse trouver grâce à vos témoignages de solidarité, des aides auprès des institutions et organismes pour passer ce cap difficile pendant les travaux.

Merci de les envoyer à l’adresse suivante : vivreauxvignes38@gmail.com

Le bureau du conseil d’administration

Le Fournil a inauguré ses nouveaux locaux !

Acteur incontournable depuis 25 ans de la solidarité à Grenoble, l’association Le Fournil a mené un long combat pour disposer des moyens lui permettant d’assurer dignement sa mission d’accueil de jour auprès des plus précaires de l’agglomération. La pugnacité a payé. C’est maintenant chose faite ! Lire la suite

Une nouvelle présidente pour Un Toit Pour Tous : Michelle Daran

Le conseil d’administration, qui a suivi l’assemblée générale de l’association le 3 juin dernier, a élu son bureau et pourvu le poste de présidente laissé libre par le non renouvellement du mandat d’Andrée Demon

Michelle Daran s’est exprimée pour expliciter ses motivations :

J’ai souhaité proposer ma candidature à la présidence de l’Ensemble Un Toit Pour Tous, après mûre réflexion de ma part et peut-être aussi une certaine dose d’inconscience… Car Un Toit pour tous est une grande dame, et qu’il faut être un brin inconscient à vouloir présider pareil navire amiral. L’équation n’est pas simple parce que les métiers que déploie UTPT sont multiples, les dispositifs sur lesquels il s’appuie foisonnants, la conjoncture variable et le contexte actuel plutôt anxiogène, pour les associations comme pour les salariés qui y travaillent.

Mais ce qui m’a convaincue de franchir le pas, malgré les difficultés actuelles, ce sont les valeurs qui fondent l’action d’UTPT et la robustesse de ses buts sans cesse réaffirmés : loger les plus vulnérables, agir en faveur du logement des défavorisés pour accompagner leur insertion sociale et rendre effectif le Droit au logement de tous. Je veux m’employer à inscrire durablement l’association comme acteur majeur du logement des plus défavorisés sur notre territoire, en mobilisant une gouvernance renouvelée, des salariés motivés par le sens de leur intervention et un cadre de travail réassurant, et enfin des adhérents et des bénévoles actifs.

Collégialité dans l’animation de la gouvernance, devoir de représentation, action de valorisation et d’interpellation auprès des partenaires, mobilisation des bénévoles, souci des publics logés sont à mon sens les lignes forces d’une présidence associative.

Je ne pourrai m’y employer qu’avec votre intense participation, à la hauteur des responsabilités qui sont les nôtres dans l’action que nous avons tous collectivement engagée.

Une « nouvelle » au service du projet UTPT : bienvenue à Stéphanie Rouanet 

Après 6 ans de bons et loyaux services de la part d’Anne Rabillard, Stéphanie est la nouvelle responsable et prend le relais de la communication de l’ensemble Un Toit Pour Tous.

Le bureau de l’association lui a préparé une feuille de route pour guider son travail dans les mois à venir : direction du service, communication interne de l’association, être la journaliste des 4 structures, élaboration d’un plan de communication à mettre en œuvre fin 2021…

 Le comité de rédaction du site internet lui souhaite un travail efficace et enrichissant pour elle-même au service du projet de l’association. Elle nous livre les impressions de ses premiers contacts avec la réalité de l’activité d’Un Toit Pour Tous.

 

Comment appréhendez-vous le sens de la démarche de l’association au service du logement des plus pauvres ?

Je suis très sensible aux valeurs défendues au quotidien par l’association : solidarité, laïcité, respect de l’autonomie…

Le droit au logement est un droit fondamental. Pouvoir participer à la lutte contre le mal-logement sur le territoire, diffuser une information pertinente et de qualité, entretenir et développer les partenariats sont des actions déterminantes aujourd’hui.

Est-ce que ce poste correspond à vos attentes ?

Pour moi, la communication doit être vectrice de sens et être en lien avec mes valeurs. Je n’ai jamais souhaité travailler dans le domaine du marketing, avec une communication uniquement centrée sur la vente de services ou de produits. Auparavant, j’ai travaillé à l’université afin de valoriser au mieux les travaux des scientifiques, notamment en les vulgarisant. Aujourd’hui, travailler à UTPT pour mieux faire connaitre ses missions, sensibiliser les citoyens et les pouvoirs publics au problème du mal logement fait totalement sens avec mes valeurs personnelles et mon engagement

Comment se passent les relations de travail avec vos nouveaux collègues et les bénévoles ?

Je suis ravie de rencontrer et découvrir des collègues très investis et mobilisés par le projet associatif. Je prends peu à peu rendez-vous avec chacun d’entre eux afin de mieux connaître leurs postes et leurs missions.

J’ai également pu rencontrer un certain nombre de bénévoles dont un militant de longue date qui a eu la gentillesse de me consacrer plusieurs rendez-vous afin de me raconter l’historique de l’association et ses événements fondateurs. Je n’ai malheureusement pas encore eu le temps d’échanger avec tout le monde, les contraintes sanitaires encore en vigueur n’aidant pas ; j’espère pouvoir le faire dès que possible !

Avez-vous des besoins spécifiques à ce jour ?  

 Mon principal besoin est de prendre le temps de découvrir et maîtriser la richesse mais aussi la complexité de ce nouvel environnement de travail. En effet, l’association Un Toit Pour Tous est une structure importante avec 40 salariés et plus de 80 bénévoles actifs. Il faut un peu de temps pour bien appréhender les problématiques spécifiques liées au logement social, les missions de mes nouveaux collègues qui exercent des métiers très variés, les relations avec les partenaires et, également, pour rencontrer l’ensemble des bénévoles qui font d’UTPT une association dynamique qui mobilise !