Actualités

Les Vignes, on continue mais on évolue

« Vivre aux Vignes », est un dispositif innovant labellisé Habitat Inclusif, qui vise à proposer une alternative entre le domicile (chez-soi isolé) et la maison de retraite médicalisée (EHPAD), accessible à des aînés aux ressources modestes. Il repose sur la location d’appartements du parc social regroupés au sein du quartier de l’Ile Verte à Grenoble avec mise en commun de services de maintien à domicile en continu et d’espaces dédiés aux animations et temps conviviaux. Ce dispositif repose sur une mutualisation des services dont le coût est partagé entre les différents locataires, dans un principe de solidarité.
Il est animé par l’association « Vivre aux Vignes » en partenariat avec le CCAS de la ville de Grenoble, Vitallliance, ACTIS et Territoires AIVS.

La labellisation du projet en « Habitat Inclusif » a permis à l’association d’embaucher en septembre une coordinatrice/animatrice à 80% (portage salarial par la MFI) qui prend le relais de la personnes qui intervenait au nom de Territoires AIVS à hauteur de 25% de temps de travail.

Territoires s’occupe désormais uniquement de la gestion locative du T7 qui permet la colocation pour 4 personnes, il est intégré à l’appartement aménagé en espace collectif de vie pour le personnel et les locataires. Il peut également être un lieu de rencontre et de convivialité entre les personnes, notamment pour les repas qui peuvent y être pris en commun.

17 octobre, journée du refus de la misère

Le 17 octobre est conçu comme un événement collectif, animé par ATD Quart-Monde. A Grenoble, les associations suivantes participent à l’évènement, avec un soutien, logistique notamment, de la Diaconie du Diocèse de Grenoble –Vienne, et la participation des Compagnons d’Emmaüs :

Collectif des Associations de Bénévoles Luttant contre l’Exclusion et la Précarité
Banque Alimentaire

Femmes SDF

Issue de Secours

Rialto

SOS Femmes 38

Le Fournil

Vinci

Episol

Nicodème

Les Restos du Cœur

ATD Quart-Monde

Rom’s Action

La Bienvenue

Point d’Eau

Diaconat Protestant/L’Echoppe

Secours catholique

Société de Saint-Vincent-de-Paul

Accueil SDF

 

Cet aspect collectif est important pour obtenir un impact plus fort sur les deux axes :

– la parole aux personnes victimes de la misère et d’exclusion ;

– la sensibilisation du public, afin de faire progresser l’idée que la misère et l’exclusion sont des violations des droits humains.

Célébrée depuis 1987 comme Journée mondiale du refus de la misère et reconnue par les Nations unies en 1992, la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté favorise le dialogue et la compréhension entre les personnes en situation de pauvreté, leur entourage, et la société dans son ensemble. « Elle est l’occasion de reconnaître les efforts et combats des personnes vivant dans la pauvreté, une chance pour elles de faire connaître leurs préoccupations et un moment pour reconnaître que les personnes pauvres sont en première ligne dans la lutte contre la pauvreté.» (Nations Unies, Rapport du Secrétaire général, A/61/308, paragraphe 53)

 

Le thème de 2020 est :  «Agir ensemble pour gagner la justice sociale et environnementale pour tous ».

Pour des raisons sanitaires, l’événement prend une forme un peu différente cette année, il n’y aura pas de rassemblement sur la place Félix Poulat mais d’autres formes d’événement se mettent en place

 Bibliothèques municipales de Grenoble : Centre-ville, Kateb Yacine et Relais Lecture

 

  • Evènement virtuel
  • Basé sur les cartes des années précédentes (décrivant des situations vécues d’exclusion), une déclamation théâtrale sera faite avec la troupe de l’Atelier du Possible de Grenoble, dont une militante Quart-Monde
  • https://www.atelierdupossiblegrenoble.fr/
  • Cette déclamation sera intégrée dans une contribution à un évènement Live organisé par ATD Quart-Monde Lyon le samedi 17 octobre de 14h à 17h.
  • https://www.facebook.com/17OctobreLyonRefuseLaMisere

 

  • Collaboration avec la TAG
  • Visuel sur le site de la TAG
  • Visuel sur les écrans des trams et bus à partir du 2 novembre – texte adapté compte tenu du décalage avec le 17 octobre.

 

Premières impressions…

La nouvelle responsable du Pôle Logement de Territoires AIVS® est arrivée parmi nous le 20 juillet dernier. Voici ses premières impressions :

« Je viens du privé et j’ai vraiment été marquée par la bienveillance de nos propriétaires.

Ils sont vraiment adorables, ils sont très compréhensifs y compris quand on leur annonce qu’ils vont avoir de nouveaux frais ! Ce sont vraiment des propriétaires solidaires.

J’ai également découvert notre fonctionnement parfois compliqué. Il est vrai que nous avons une grande variété de baux, nous faisons dans la dentelle, nous savons nous adapter à chacun. C’est une qualité mais c’est parfois un peu lourd. J’ai aussi eu quelques contacts avec de nouveaux locataires, parfois très émus par l’annonce de l’attribution d’un logement chez nous, cela m’a touchée.

Mes priorités sont désormais de travailler à la simplification et à la clarification du travail de chacun, toujours avec le souhait de mettre du sens dans nos actions. Je souhaite aussi que nous améliorions notre communication auprès de chaque propriétaire, nous leur devons plus d’explications. »

Réunion annuelle d’échange avec les propriétaires solidaires

La réunion d’échange avec les propriétaires solidaires
de Territoires AIVS® aura lieu

Mardi 6 octobre 2020 à 18 h

à la Maison des Associations de Grenoble

(6 rue Berthe de Boissieux)

Ordre du jour :

  • Action des Propriétaires solidaires au sein de Territoires AIVS®
  • Offre de service de Territoires AIVS®
  • Associer les propriétaires à la gouvernance

 

En raison du contexte sanitaire, merci de confirmer votre participation en présentiel ou en visioconférence en vous inscrivant avant le 2 octobre via le formulaire ci-dessous.

Un mail avec le lien de connexion pour la visioconférence vous sera envoyé par la suite si vous choisissez cette option.

    Aucun cas particulier ne sera traité lors de cette réunion mais n’hésitez pas à nous faire remonter tout élément qui vous semble important via le formulaire. Une réponse personnelle vous sera apportée dans les meilleurs délais.

    Pour la sécurité de tous, merci de respecter les consignes suivantes :

     

                       

     

    Compte tenu du contexte sanitaire, nous ne serons pas en mesure cette année de vous offrir le traditionnel pot de l’amitié en fin de réunion. Merci de votre compréhension et rendez-vous l’année prochaine !

    Projet associatif de l‘ensemble d‘Un Toit Pour Tous

    Pourquoi ? Comment ? Où en sommes-nous ?

    Un Toit Pour Tous a engagé en 2019 une démarche de formalisation de son projet associatif. Le lancement de cette réflexion stratégique a été validé par le CA du 28 mars 2019.

    A quoi sert le projet associatif ?
    Il s’agit d’un document de référence partagé (partenaires, salariés, gouvernance) qui s’appuie sur notre histoire, précise les valeurs d’Un Toit Pour Tous et ses modalités principales d’actions. Il détermine la stratégie de l’association pour les années à venir. Ce document fixe le cap et est évolutif.

    Pourquoi cette réflexion ?
    Des causes multiples sont à l’origine de cette décision.

    – En interne, au cours des années précédentes, Un Toit Pour Tous a connu des périodes difficiles.
    La croissance de nos activités a déstabilisé l’ensemble de nos services. En outre les contraintes économiques liées à la raréfaction des financements publics et des conventions annuelles ne permettent plus de sécuriser les emplois en fragilisant la pérennité de certaines de nos actions.
    Le besoin de revisiter notre mode de fonctionnement pour stabiliser et sécuriser notre organisation, réinterroger la gouvernance et définir nos priorités et orientations s’est imposé comme une exigence impérieuse.

    – En externe, nous évoluons dans un contexte législatif rythmé par des lois « logement » successives (loi ELAN, SRU, MAPAM, DALO…) et l‘apparition de nouveaux dispositifs qui demandent une constante adaptation. Nos interlocuteurs et financeurs se multiplient, les compétences sont partagées entre de multiples acteurs (Métropole, EPCI, Département, état, communes). Les appels à projet ne favorisent pas le partenariat associatif, mettent les opérateurs en concurrence et ne permettent pas de financer nos frais de structure. En outre nous voyons arriver dans le territoire isérois de nouveaux acteurs nationaux ou plurirégionaux disposant de moyens d’ingénierie importants, avec des coûts de prestations rendus compétitifs par des économies d‘échelle. C‘est une menace non négligeable pour les associations de moindre envergure comme la nôtre.

    Comment et avec quelle méthode ?

    La révision de notre projet associatif s’appuie sur une réflexion collective, pour prendre en compte la situation et les enjeux de notre organisation. Cette co-construction des dirigeants, salariés, bénévoles et administrateurs se déroule sous le pilotage du Conseil d’administration. Des groupes se sont constitués avec pour objectif de cerner les problèmes, analyser la situation et faire des propositions. Quatre thématiques structurent ces travaux : l‘activité associative (Observatoire de l’Hébergement et du Logement et le service Communication/Animation), l‘activité opérationnelle (Agence Immobilière à Vocation Sociale et Un Toit Pour Tous-Développement), la gouvernance (Conseil d’administration, Bureau, Comité de Direction) et les ressources. Des séminaires sont programmés et les partenaires historiques sont consultés.

    Où en sommes-nous ?
    A ce stade deux grands axes de travail sont identifiés :

    1 Poursuivre la professionnalisation et la sécurisation, notamment d’un point de vue juridique et réglementaire, de nos structures et activités. Il est nécessaire de s’assurer que nous mettons en œuvre des bonnes pratiques, que nous faisons « bien » ce dans quoi nous sommes aujourd’hui engagés. Les audits que nous avons réalisés dans les périodes récentes nous incitent à poursuivre en profondeur la dynamique lancée cette année, notamment pour sécuriser et renforcer la gouvernance et notre fonction d’employeur, asseoir une organisation permettant une qualité et une continuité de service et améliorer les outils de pilotage.

    2 Définir les orientations pluriannuelles de développement :
    Un Toit Pour Tous est engagé dans la politique du «  Logement d’abord » et, pour répondre aux besoins, un accroissement de l’offre est à prévoir par une augmentation de la production de logements et de la captation de logements en parc privé.

    Toute autre piste de développement doit faire l’objet d’une prise de décision au cas par cas en prenant en compte, a minima, les points suivants : l‘adéquation à la raison d’être et aux valeurs et le souci de limiter les actions non pérennes afin de ne pas mettre la structure en danger.

    La sensibilisation et la mobilisation des acteurs, en particulier la société civile et les pouvoirs publics sont un axe qui s’inscrit également dans nos fondamentaux. Cette action est aujourd’hui fragilisée. Pour la conforter, la clarification de nos moyens et de nos priorités s’impose, afin de maintenir la dynamique associative et bénéficier de l’implication des bénévoles. Nous souhaitons aussi développer et renforcer le partenariat local (associations diverses, organismes HLM, universités…) et avec nos fédérations (Fapil, Fondation Abbé Pierre). Cette orientation est essentielle pour partager nos observations, mettre en commun des projets et des moyens, renforcer les expertises.

    Des améliorations ont déjà été engagées en 2019 : l’agence a commencé à se restructurer, le suivi du patrimoine a été réorganisé, les statuts sont passés au peigne fin, la réflexion d’une ouverture du capital pour accroître la capacité de production avec la mise en place d’une foncière est en cours, un fonds de dotation pour mieux gérer les dons est à l’étude, etc.

    Quand sera finalisé le projet associatif ?

    Les orientations seront présentées au Conseil d’administration puis à l’Assemblée Générale. La rédaction du projet devrait être achevée pour fin 2020.

     

    S’inscrire à l’assemblée générale