Actualités

« Aux portes de la rue »

Comme chaque année Un Toit Pour Tous (UTPT) a organisé, le 9 avril 2019, une journée de présentation et de débats sur l’Etat du Mal-logement en Isère.

Un des chapitres du rapport intitulé Aux portes de la rue,  traitait des difficultés, en particulier de logement, rencontrées par les personnes sortant d’institutions, comme les jeunes en fin d’accompagnement de l’Aide Sociale à l’Enfance à 18 ans, les sortants de prison, les malades en souffrance psychique à leur sortie de l’hôpital.

Sur ce dernier point, les malades sortant de l’hôpital psychiatrique, il a été souligné la nécessité d’un travail de partenariat et rappelé l’avancée qu’a été la Charte de Partenariat santé Mentale Logement.

Il est bon de rappeler que c’est à l’initiative de la DDCS (Direction Départementale de la Cohésion Sociale, ex DASS) et d’UTPT qu’un travail de partenariat a rassemblé au début des années 2000, les professionnels de la santé mentale, du logement, de l’action sociale et des bénévoles d’associations, confrontés à ces personnes en souffrance psychique. Ce travail collectif de plusieurs années a permis d’élaborer un Guide : Santé Mentale Logement, ainsi qu’une Charte de partenariat Santé Mentale et Logement en Isère, signée le 17 juin 2009 par le Préfet, le directeur de l’hôpital psychiatrique de Grenoble (CHAI), le Conseil Général, les bailleurs et les associations concernées.

Ce travail de partenariat se poursuit. De nouveaux dispositifs ont vu le jour, pour permettre l’accès au logement, sans passer par l’hébergement, pour des personnes ayant besoin de soins et de soutiens renforcés : c’est l’IML (Intermédiation Locative), en mandat de gestion ou en sous-location. Territoires®, agence immobilière à vocation sociale, d’Un Toit Pour Tous, gère ainsi 36 logements qu’elle met à disposition dans le cadre du dispositif « Un Chez Soi d’abord ». La politique du « Logement d’abord », pour lequel Grenoble Alpes Métropole a été déclarée « territoire d’accélération », devrait renforcer cette démarche dans laquelle nous sommes investis.

Mais la route est longue… Ce n’est qu’un premier pas.