Produire du logement

Donner à Un Toit Pour tous est un acte citoyen

 Une exonération fiscale qui a du sens !

Comme chaque année Un Toit Pour Tous fait aujourd’hui appel à la générosité de ceux qui veulent soutenir son action en faveur du logement des plus précaires de nos concitoyens. L’association publie également un document sur l’utilisation des dons en 2019

Cela met en avant les avantages fiscaux attachés aux dons : ils jouent un rôle essentiel d’incitation à la générosité du public mais il y a plus.

 

Le support de l’appel liste les effets directs du complément de financement apporté par les dons : plus de logements pas chers mais accessibles mis à disposition et loués par l’association, renforcement de son action de sensibilisation de l’opinion publique à la question du logement des plus pauvres, plus de moyens pour connaître et évaluer.

 

Il est intéressant de donner à l’avantage fiscal le sens qui va au-delà de l’incitation à donner :

 

Quand le donateur bénéficie d’une réduction d’impôt il oriente la somme versée vers des actions pour une meilleure prise en compte des droits et besoins des plus pauvres. Sans cela, l’utilisation du montant se serait noyé dans le budget général de la Nation.

 

En quelque sorte son acte le fait acteur du renforcement de l’utilisation des impôts dans un sens qu’il estime être légitime et qu’il défend.

Un événement pour apprendre, échanger et débattre, du 7 au 11 décembre 2020 : « Loger les plus vulnérables en Isère »

Des acteurs du logement et de l’accompagnement en Isère vous proposent un événement annuel autour des enjeux du logement des plus vulnérables.

Un événement pour apprendre, échanger et débattre, du 7 au 11 décembre 2020 : « Loger les plus vulnérables en Isère »

Des acteurs présents sur le terrain du logement et de l’accompagnement en Isère s‘adresseront aux citoyens, aux organismes Hlm, aux collectivités locales, aux acteurs de l’accompagnement, aux associations et à leurs adhérents, à l’ensemble des acteurs de l’habitat à la recherche de nouvelles voies pour l’accès au logement des plus précaires,

Quels thèmes ?

– mieux connaitre les besoins sociaux pour agir !

– le logement social permet-il de loger les plus vulnérables ?

– l’accompagnement lié au logement, de quoi parle-t-on ?

– attribution de logements : comment s’organise-t-on en Isère pour répondre aux besoins des publics les plus défavorisés ?

 Comment ? : Crise sanitaire oblige, il s’agit d’une série de webinaires (1) d’1h à 1h30 répartis dans la semaine en fin de matinée et après – midi :

  • 5 conférences d’experts (webinaires) pour s’informer et mieux comprendre les fondamentaux qui dessinent les grands enjeux des thèmes abordés
  • temps d’échanges de pratiques et de retours d’expériences (visioconférences) par des acteurs de terrain sur des actions concrètes, pour découvrir, enrichir et prendre du recul sur des façons de faire différentes

Qui organise ? Un Toit Pour Tous en partenariat avec un ensemble d’acteurs dont la Fondation Abbé Pierre pour le logement des personnes défavorisées (FAP), la Fédération des associations pour l’insertion par le logement (FAPIL), la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS), l’Association des bailleurs sociaux de l’Isère (ABSISE), le Groupement des possibles

 

Renseignements et inscriptions  : 

contact@untoitpourtous.org

04 76 09 26 56 (accueil)

(1) webinaire est un mot-valise associant les mots web et séminaire, créé pour désigner toutes les formes de réunions interactives de type séminaire faites via internet généralement dans un but de travail collaboratif ou d’enseignement à distance

Les Vignes, on continue mais on évolue

« Vivre aux Vignes », est un dispositif innovant labellisé Habitat Inclusif, qui vise à proposer une alternative entre le domicile (chez-soi isolé) et la maison de retraite médicalisée (EHPAD), accessible à des aînés aux ressources modestes. Il repose sur la location d’appartements du parc social regroupés au sein du quartier de l’Ile Verte à Grenoble avec mise en commun de services de maintien à domicile en continu et d’espaces dédiés aux animations et temps conviviaux. Ce dispositif repose sur une mutualisation des services dont le coût est partagé entre les différents locataires, dans un principe de solidarité.
Il est animé par l’association « Vivre aux Vignes » en partenariat avec le CCAS de la ville de Grenoble, Vitallliance, ACTIS et Territoires AIVS.

La labellisation du projet en « Habitat Inclusif » a permis à l’association d’embaucher en septembre une coordinatrice/animatrice à 80% (portage salarial par la MFI) qui prend le relais de la personnes qui intervenait au nom de Territoires AIVS à hauteur de 25% de temps de travail.

Territoires s’occupe désormais uniquement de la gestion locative du T7 qui permet la colocation pour 4 personnes, il est intégré à l’appartement aménagé en espace collectif de vie pour le personnel et les locataires. Il peut également être un lieu de rencontre et de convivialité entre les personnes, notamment pour les repas qui peuvent y être pris en commun.

15 nouveaux ménages accompagnés

Action Logement et Territoires AIVS® ont signé une convention pour l’année 2020, qui précise les modalités d’accompagnement social de locataires salariés, en difficultés, fragilisés par la crise sanitaire.

La mission de Territoires est de mettre en œuvre un accompagnement social pour permettre aux personnes aidées d’accéder à un logement adapté ou de s’y maintenir. Ces personnes sont salariées, locataires d’un logement en gestion à Territoires AIVS® ou locataires d’un autre bailleur (privé ou social ou accédant à la propriété).

 

Ainsi, environ 15 ménages (nombre variable selon les durées d’intervention) pourraient être accompagnés sur l’année 2020.

 

Pour ce premier semestre, 3 accompagnements sont mis en œuvre par 2 travailleurs sociaux.  Les personnes  concernées sont en difficulté pour se maintenir dans leur logement (l’un est géré par l’AIVS) : l’une a des problèmes de santé impactant ses ressources et pour les deux autres, il s’agit d’une rupture familiale. Il faut donc les accompagner en les aidant :

  • à y voir clair dans leur situation (ressources, obligations légales, accès aux droits, adéquation/inadéquation du logement…),
  • à faire des choix pour leur permettre de se maintenir ou d’accéder à un logement (divorce, accès au droit, projet logement, soutien annexe à l’accompagnement…)
  • dans leurs démarches en fonction de leur autonomie (simple conseil ou faire avec).

 

Ces accompagnements peuvent se coupler à un soutien possible d’Action Logement (aides financières, proposition de logement, prêt…) et aussi du droit commun (FSL, CAF…).