Produire du logement

2 nouveaux logements très sociaux à Crolles !

Mardi 17 janvier dernier, deux nouveaux logements très sociaux de la coopérative foncière solidaire UTPT-Développement ont été inaugurés en présence de Philippe Lorimier, maire de la commune, de Michelle Daran, présidente de l’association et des représentants du Crédit agricole Sud Rhône Alpes et de la Samse, mécènes sur cette opération.

Des nouvelles de la foncière solidaire Un Toit Pour Tous – Développement

Début 2022, UTPT-Développement, coopérative par actions simplifiée, a été habilitée comme foncière solidaire, afin de lui permettre de faire appel à des souscriptions pour accroitre ses fonds propres. L’objectif est d’augmenter progressivement sa capacité de production de logements très sociaux, sa vocation au sein d’Un Toit Pour Tous.

Passer de 20-25 logements par an à 30-40 est possible si les investisseurs sont au rendez-vous.

1- Fin 2022, la souscription s’élève à 110 900 € pour 6 souscripteurs particuliers. Ceux-ci deviennent donc membres du collège 3 et seront amenés à élire leurs représentants aux instances dirigeantes de la coopérative (comité de direction, assemblée générale annuelle), aux côtés des représentants des locataires (collège 2) et de celui des personnes morales sans but lucratif, dont Pluralis et Un Toit Pour Tous (collège 1).

schéma coopérative
schéma de la gouvernance de la coopérative

Ces résultats de la souscription 2022 sont encourageants, mais insuffisants notamment par rapport au plafond autorisé jusqu’à l’été 2023 par le comité de direction d’UTPT-Développement, à savoir 450 000 € pour la catégorie des investisseurs solidaires.

2- Pour ne pas en rester là pour les années à venir et afin de s’affranchir des règles juridiques actuelles qui contraignent fortement l’expression publique de l’appel à souscription et pouvoir faire appel plus librement aux investisseurs éventuels, le projet de transformer les statuts en société anonyme (tout en restant coopérative) a été mis à l’étude par le comité de direction d’UTPT-Développement.

Les modifications de statuts nécessaires sont en cours d’analyse.

Nous vous en tiendrons informés !

 

Un pas décisif dans l’évolution en coopérative foncière d’Un Toit Pour Tous-Développement

Un Toit Pour Tous Développement c’est l’outil de maîtrise d’ouvrage de l’ensemble Un Toit Pour Tous pour le développement du parc de logements accessibles à des personnes en difficulté.

Il y a du nouveau en ce qui concerne la transformation d’UTPT-D en « société foncière », ouverte à des investisseurs solidaires, mais toujours contrôlée par ses associés actuels : Lire la suite

Acheter et louer un logement avec Un Toit Pour Tous : une propriétaire témoigne

Depuis quand confiez-vous votre logement à Un Toit Pour Tous ?

Nous avons acheté début 2021 un logement de 4 pièces à Sassenage. Les locataires, N.D.L.R [Mme A. avec ses 4 enfants, âgés de 15, 5, 3 ans et 2 mois, suite à une procédure de divorce,] auront emménagé d’ici la fin du mois de mars.

Comment avez-vous eu l’idée de nous confier votre logement ?

Avec mon mari, nous avions fini de payer l’emprunt de notre maison en août dernier. J’ai 55 ans, nous n’avons pas de besoins particuliers et nous nous sommes dits que c’était le moment d’investir. Nous avons été approchés par de nombreuses sociétés nous proposant des opérations de défiscalisation grâce à la loi Pinel mais ces sociétés ne parlaient que d’argent.

En discutant avec des amis, nous avons entendu parler d’Un Toit Pour Tous. Après le premier contact avec l’association, il nous a semblé évident qu’il s’agissait de la bonne solution : nous avions envie d’investir dans un projet militant auprès d’une association sérieuse tout en bénéficiant de la défiscalisation de nos revenus immobiliers. Par ailleurs, nous accueillons des jeunes demandeurs d’asile le week-end depuis 4 ans, nous avions envie de prolonger cette action avec ce projet d’appartement, c’est une forme d’engagement politique. Cela nous a paru cohérent et réaliste.

Nous avons été conseillés par la chargée de captation, en lien avec les propriétaires privés : « il faut que l’appartement soit un coup de cœur !  Cela doit être un équilibre entre un projet concret et l’émotion. »

Comment se sont passées les premières démarches pour nous confier votre logement (conseils, rapidité, facilité) ?

Nous avons pris contact avec l’association avant l’été et nous avons trouvé le logement en octobre. C’est allé assez vite malgré la situation sanitaire. Nous avons toujours été bien accueillis par les salariés de l’association qui nous ont consacré du temps. Que ce soit au niveau de la démarche globale, des avantages fiscaux, de l’achat ou des conseils sur l’état du logement, nous avons été bien renseignés. La relation humaine a été très chaleureuse, nous avons même noué des liens de grande sympathie.

Quels sont les freins, les questions que vous pouviez avoir ?

Notre frein principal était de trouver le bon logement. Soit les logements étaient dans notre budget mais pas dans le quartier que nous souhaitions soit nous n’avions pas de coup de cœur… Il faut mettre un peu d’énergie dans la recherche : on doit pouvoir se voir y habiter

Qu’est-ce qui vous a le plus motivé à devenir un propriétaire solidaire ?

Il faut être promoteur de ce que l’on incarne. Nous sommes engagés politiquement, nous avions envie d’agir. Et puis les avantages sont appréciables : la défiscalisation des revenus immobiliers et les loyers viennent couvrir notre emprunt, pour nous c’est une opération quasi blanche au niveau financier. Au lieu d’avoir de l’argent qui dort sur un compte à la banque, ça rend service à une famille qui en a besoin.

Seriez-vous prête à conseiller à vos proches de nous confier leur logement (ou à retenter vous-même l’expérience) ?

Oui, sans problème.

image de logement Un Toit Pour Tous

Les réhabilitations « sur-mesure » d’Un Toit Pour Tous, une vraie une solution pour les communes !

Ces dernières années Un Toit Pour Tous-Développement a réalisé sur le territoire de la Métro plusieurs réhabilitations de logements pour le parc très social en diffus qu’aucun autre opérateur n’aurait conduites.  Citons quelques exemples :

– à Gières : une ancienne grange réaménagée en 2 logements, à haute performance thermique, à très faible loyer, tout proche du centre-ville et de ses services

– à Sassenage : une grosse bâtisse et son annexe réaménagées en 3 appartements, à haute performance thermique, à très faible loyer, bien desservis (environ 5 € du m²)

– à Claix : réhabilitation d’un local commercial et réalisation d’un logement social à l’étage, avec le double objectif local affiché d’éviter le départ d’un commerce et de remédier au faible taux de logements sociaux de la commune, sans transiger sur les exigences de confort thermique et de logement des plus modestes.

– à Seyssinet-Pariset : réhabilitation d’un appartement. Terminé ce début de mars, avec les mêmes caractéristiques que les précédents, il vient s’ajouter au quota de logements sociaux de la commune qui est carencée mais très volontaire. Dans la foulée d’autres projets sont à l’étude.

Chaque année UTPT-D acquiert et réhabilite de 20 à 25 logements à l’aide d’un panel d’aides publiques, de dons (Fondations, mécénat, particuliers) et d’emprunts. Les communes peuvent participer à cet effort, en particulier celles qui ont des pénalités en raison de leur carence au regard de la loi SRU. Dernier exemple en date : la commune de Meylan qui a voté dernièrement une résolution pour subventionner UTPT (en savoir plus).

Vous êtes élu.e dans une commune qui a la volonté  de respecter la loi SRU, n’hésitez pas, prenez contact avec Un Toit Pour Tous (contact@untoitpourtous.org)