Actualités

Le Fournil a inauguré ses nouveaux locaux !

Acteur incontournable depuis 25 ans de la solidarité à Grenoble, l’association Le Fournil a mené un long combat pour disposer des moyens lui permettant d’assurer dignement sa mission d’accueil de jour auprès des plus précaires de l’agglomération. La pugnacité a payé. C’est maintenant chose faite !

Il régnait un air de fête, sous les solides ramures des cerisiers, en cette fin de journée du 28 juin dans la cour du 17 quai de la Graille à Grenoble : Le Fournil inaugurait ses nouveaux locaux ! Une aventure vieille de 10 ans !

Et pas n’importe quels locaux ! Une ancienne école maternelle… quel beau symbole ! Des murs bruissant de rires d’enfants pour un nouvel avenir, des murs au fronton desquels furent inscrits, comme dans toutes les écoles de France, les trois mots Liberté Égalité Fraternité.

Brigitte Ménage, présidente sortante au terme de longues années d’activité, a rappelé le long combat pour maintenir Le Fournil contre vents et marées. Comment, installé rue Georges Sand à Grenoble il fut contraint de partir à la suite de la création de la ZAC Flaubert. Combien ce fut rude de trouver un local, des financements : un long parcours mené de front avec Joris, l’ancien directeur et cheville ouvrière essentielle auquel elle a exprimé sa profonde reconnaissance.

Pascal Caluori, nouveau président, a brossé le tableau des projets que ces nouveaux locaux permettent d’envisager : de l’accueil à l’accompagnement pour l’accès aux droits, de l’insertion dans le quartier à la mise à disposition des locaux… en un mot « être un maillon du remarquable réseau associatif grenoblois ».

Ont pris ensuite la parole tous les partenaires institutionnels impliqués dans cette nouvelle installation du Fournil : Christophe Ferrari, président de la Métro, Mme Gérin vice-présidente du conseil départemental, Eric Piolle, maire de Grenoble, Juliette Bérégi, secrétaire générale adjointe de la préfecture (accompagnée d’une représentante de la Direction départementale de la cohésion sociale). Tous ont tenu à souligner l’importance de ce lieu, d’un lieu qui vit. Chacun s’est exprimé au titre de son institution : ainsi Christophe Ferrari en a-t-il profité pour rappeler la participation de la Métro à la politique du logement d’abord aux cotés de l’État, et Eric Piolle pour évoquer,  comme  Juliette Bérégi, tout le symbole et l’intérêt de cette école maternelle mise à disposition.

Pierre Caluori n’a pas manqué de souligner qu’il y avait encore bien besoin de financements complémentaires en s’adressant directement à la représentante de l’État et en évoquant le plan de relance…

Le temps était lui aussi à la fête si bien qu’à l’issue des interventions, les organisateurs ont assemblé des tables dehors pour accueillir le magnifique buffet « maison », de qualité et bien alimenté ! Belle occasion de rencontres sous les cerisiers ! À noter la présence d’Emilie Chalas députée de la 3ème circonscription, d’Alain Denoyelle et Olivier Noblecourt anciens vice-présidents du CCAS de Grenoble. Un Toit Pour Tous était représenté par trois de ses bénévoles, membres du conseil d’administration du Fournil, Bernard Archer, Hervé Prévert et Jean-Pierre Félix ainsi que par Alain Nouvelot qui fut un membre si actif des deux associations.

 

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez