Point Presse

Point Presse Avril 2021

Point presse : s’informer pour agir en toute connaissance de cause. Le comité de rédaction du site web d’Un Toit Pour Tous sélectionne dans des quotidiens (surtout « Le Monde », « La Croix », « Le Dauphiné Libéré ») et dans des hebdomadaires et mensuels les articles couvrant les thèmes d’intervention de l’association.

>30 avril 2021 Le Dauphiné Libéré

Eybens. 1200 logements c’est 25% de béton en plus »

Face au projet de programmation de 1200 logements d’ici 2026 l’opposition municipale réagit en déclarant craindre « un impact environnemental accablant ». La majorité justifie son projet par la nécessité de stabiliser le nombre d’habitants de la commune.

Isère. Hébergement d’urgence : le préfet réagit …

… au rapport publié par « Assemblée générale du travail social en lutte »mettant en évidence des carences dans la prise en charge par l’ Entraide Pierre Valdo des personnes vulnérables en Isère.

 

>23 avril 2021 Le Rouge et le Vert

Alerte au ralentissement brutal des projets de constructions de logements sociaux dans l’agglomération en 2020 et 2021

  • Le bilan des trois premières années (de 2017 à 2019) du PLH de l’agglomération grenobloise est correct sur la production totale de logements mais un peu insuffisant pour le nombre de logements sociaux. « La production de logements sociaux est restée insuffisante, notamment dans les 16 communes déficitaires au titre de la loi SRU … » selon le Préfet).
  • Le 18 décembre 2020, la Métro a réévalué en forte baisse la programmation de la construction de logements sociaux en 2020.
  • « …Inquiétante rupture par rapport aux engagements pris dans le Programme Local de l’Habitat »

Article contenant de nombreuses informations chiffrées sur cette question.

 

>22 avril 2021 Le Dauphiné Libéré

Logement. Occupation de l’Abbaye : une solution trouvée

Les mal-logés, qui occupaient un immeuble de l’Abbaye (quartier de Grenoble) depuis décembre, ont trouvé un accord avec la Ville. L’accord signé entre la Ville et une délégation DAL 38, occupants, comité de soutien prévoit que « chacun des 54 occupants aura une solution d’hébergement ou de logement pérenne et ce, quelle que soit sa situation administrative ».

Isère. Un collectif dénonce les conditions d’accueil dans les hébergements d’urgence

Le collectif de travailleurs sociaux « Assemblée générale du travail social en lutte » dénonce les conditions d’accueil des personne vulnérables dans les centres d’hébergement gérés par l’« Entraide Pierre Valdo ».

 

> 21 avril 2021 La Croix

Alors que la trêve hivernale prend fin le 31 mai, l’exécutif promet de reconduire la consigne de ne pas expulser sans relogement ou hébergement. Mais les associations affichent leur inquiétude : hébergements dans des hôtels alors que la saison touristique va reprendre, 2 fois plus de personnes en fin de procédure, baisse des attributions d’HLM en 2020, insuffisance du fonds d’indemnisation des propriétaires…

 

> 21 avril 2021 La Croix

À Villeurbanne, 17 « tiny houses » pour lutter contre la précarité

Pour héberger les personnes sans domicile, la métropole de Lyon a choisi d’investir dans des « tiny houses ». Un investissement salutaire pour aider à sortir de la rue, des unités déménageables sur des espaces vacants. Importées des Etats-Unis…

 

>19 avril 2021 Le Figaro Magazine

La loi SRU cumule les polémiques

De nombreux maires astreints par la loi SRU à construire dans leur localité au moins 25 % de logements sociaux d’ici 2025, critiquent la logique arithmétique qui leur est imposée.

« … on a plus de place », « … impossibilités de financer les équipements qui découlent de l’arrivée de ces nouvelles populations », « … il faut une mixité sociale intelligente et non dogmatique » …

 

>16 avril 2021 Le Dauphiné Libéré

Le Pont-de Claix. Le D’Clic, une résidence de 43 logements sociaux …

… maintenant opérationnelle. Acquise par la SDH c’est la première opération sur la ville pour la société Alila. Ce promoteur lyonnais a développé un nouveau modèle de partenariat avec les différents opérateurs du logement social : maires, collectivités, Métropoles pour accompagner dans la mise en œuvre de la politique du logement.

 

> 15 avril 2021 La Croix

Ils ont droit au RSA mais ne le touchent pas

Dans un rapport, le Secours catholique étudie le phénomène, massif, du non-recours aux aides sociales, du point de vue des personnes concernées.

Il faudrait  » simplifier  au maximum les démarches » pour progresser vers l’automaticité des droits.

 

> 14 avril 2021 Télérama

Dossier de plusieurs pages sur la pauvreté :

Entretien avec Axelle Brodiez-Dolino, chercheuse au CNRS : « la pauvreté s’accroit de façon vertigineuse et nos filets de sécurité étatiques ne suffisent plus »

La faim justifie des moyens : … et si on créait une sécurité sociale de l’alimentation ?

Une chance dès la petite enfance : exemple d’une halte-garderie pour la prévention de la grande précarité

La porte-parole des sans-voix : Elina Dumont auteur d’un rapport de mission « Femmes à la rue » (pour télécharger le rapport voir : https://www.la-croix.com/France/solutions-dune-sans-abri-eviter-rue-femmes-2020-10-16-1201119808)

 

>11 avril 2021 Le Dauphiné Libéré

Echirolles. Une famille relogée après une nuit passée dans une école.

Un couple et trois enfants exclus d’un squat. Des professeurs et parents d’élève alertés par RESF qui se mobilisent. Le CCAS prend en charge. Une réaction : « … les citoyens prennent en charge ces situations alors qu’il y a des autorités compétentes pour cela normalement »

 

>8 avril 2021 Le Dauphiné Libéré

Auvergne-Rhône-Alpes. La crise sanitaire, révélatrice du mal logement…

… selon le rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre en Auvergne-Rhône-Alpes.

« Le gouvernement a demandé la création de places d’hébergement supplémentaires (30 000 au niveau national) mais il reste des gens dehors »

La Fondation Abbé Pierre a mis en place un fond d’urgence et a ainsi soutenu en Isère 2840 personnes (distribution de 50 000 euros de chèques services). 20 collectifs de citoyens ont été aidés par la Fondation.

Grenoble. Grenoble Habitat : polémique sur des dividendes « oubliés ».

Actis (office public) et Grenoble Habitat (SEM à statuts privé) ont le projet de se rapprocher pour atteindre la taille minimale imposée aux organismes de logement social. Les opposants à ce rapprochement reprochent à la Ville d’avoir caché des versements de dividendes par la SEM, pratique que le bailleur avais promis d’éviter.

« Des dividendes versés à des actionnaires c’est de l’argent en moins pour l’amélioration des conditions de vie des locataires »

 

> 7 avril 2021 La Croix

Le bail réel solidaire, la solution pour les classes moyennes ?

Selon ce système prévu par loi Alur et qui rend les logements moitié moins cher que les prix du marché, le foncier reste la propriété d’un organisme foncier solidaire. L’acquéreur lui verse une redevance de quelques euros par mois et par mètre carré et ne devient propriétaire que du bâti. Il ne peut pas faire de plus-value en cas de revente.

Débat : C’est une excellente idée, il faut l’élargir MAIS le dispositif a quelques défauts

 

>7 avril 2021 Le Dauphiné Libéré

Pays Voironnais. Logements sociaux : combien atteignent leurs objectifs ?…

… dans le cadre des obligations de la loi SRU.

Voiron : 25,17 % de logements sociaux pour 25% imposés. Voreppe : 21,72% « 25%imposés inatteignables ? ». Tullins-Fures : 20,88 pour 20% imposés. Volonté d’aller à 25%. Moirans «Ca va être compliqué » pour passer de 20,66% à 25 imposés.

 

> 2 avril 2021 La Croix

Y a-t-il vraiment moins de sans-abri dans les rues de Paris ?

Le nombre de démunis a baissé de 23 % en un an, selon le recensement de la Nuit de la solidarité. La méthodologie du décompte (en particulier 500 personnes logées très transitoirement au moment du décompte), le caractère non pérenne de nouvelles places d’hébergement (+ 2 000), la dissémination hors de Paris tempèrent l’évaluation.

Le plan pauvreté n’a pas encore eu de résultats concrets

Chargé d’évaluer la politique du gouvernement pour enrayer la pauvreté, un comité de suivi met en évidence, pour l’instant, le faible impact des mesures prises, en partie à cause des retards pris du fait de la crise sanitaire. Il recommande des indicateurs supplémentaires complétant la dimension monétaire, une meilleur lutte contre le non-recours  et l’expérimentation d’un revenu minimum pour les moins de 25 ans.

 

01 avril 2021 Le Monde

Nuit de la solidarité : le nombre de sans-abri recensés à Paris a fortement baissé en un an

Les deux mille bénévoles mobilisés le 25 mars au soir par la Mairie de Paris ont recensé environ 800 personnes de moins qu’un an auparavant. Leur nombre s’établit à 2 785 personnes.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/04/01/crise-sanitaire-nette-baisse-du-nombre-de-sans-abri-recenses-lors-de-la-nuit-de-la-solidarite-a-paris_6075233_3224.html

 

1 Partages
Partagez1
Partagez