Point Presse

Point presse mai 2022

Point presse : s’informer pour agir en toute connaissance de cause. Le comité de rédaction du site web d’Un Toit Pour Tous sélectionne dans des quotidiens (surtout « Le Monde », « La Croix », « Le Dauphiné Libéré ») et dans des hebdomadaires et mensuels les articles couvrant les thèmes d’intervention de l’association.

27 mai 2022 Synthèse de presse de l’USH n°600.

Le ministère de l’Économie s’interroge sur la revalorisation de l’indice de référence des loyers
En cette période d’inflation en France, les dépenses de logement pèsent, en moyenne, 25 % sur le budget des foyers. Les locataires et associations de consommateurs sont inquiets car l’indice de référence des loyers (IRL), qui permet aux propriétaires d’augmenter leur loyer chaque année est « réévalué chaque trimestre en fonction de l’inflation, il a grimpé de 2,48 %, c’est du jamais-vu depuis 2009 ! », selon l’association Consommation logement cadre de vie (CLCV). Elle plaide auprès du Gouvernement pour un gel des loyers.

>24 mai 2022 Le Dauphiné Libéré

Isère. L’association Habitat et humanisme recherche des bénévoles …

… et fait un appel en ce sens à l’occasion de son assemblée générale tenue le 19 mai à Grenoble. Parmi les projets en cours et à venir l’ouverture d’une pension de famille à La Tronche et la préparation d’un projet d’habitat inclusif à Bourgoin-Jallieu.

>12 mai 2022 Synthèse de presse de l’USH n°598.

Un bilan de la loi Dalo …

…remis par le Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées (HCLPD) s’est intéressé aux15 ans d’application de la loi Dalo. Le nombre de ménages reconnus prioritaires puis effectivement logés a été multiplié par six entre 2008 et 2014. Le nombre de ménages sans solution a atteint un « stock » de 77 684 en 2020. Le HCPLD estime le besoin de production à au moins 150 000 logements sociaux par an.

>4 mai 2022 Le Dauphiné Libéré

Grenoble : un rapport pour étudier Grenoble « à la loupe » :

l’Analyse des besoins sociaux (ABS), état des lieux d’une commune et de ses besoins.

A Grenoble la municipalité a choisi d’en réaliser un par an. C’est avant tout un outil d’aide à la décision. Le vice-président du CCAS aimerait « le faire connaître aux gens ».

 

Isère. Cinq communes s’engagent pour le logement social

Claix, Corenc, Meylan, Seyssinet-Pariset, Varces-Allières-et-Risset ont un parc de logements sociaux insuffisant au regard de la loi. Ils veulent combler ce retard et

l’Etat les aide en signant avec eux des « contrats de mixité sociale ».L’Etat aide à lever certains obstacles. Les communes bénéficient d’amendements pour les sanctions associées à la situation de carence. Cela concernerait plus de 900 logements

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez