Point Presse

Point presse novembre 2021

Point presse : s’informer pour agir en toute connaissance de cause. Le comité de rédaction du site web d’Un Toit Pour Tous sélectionne dans des quotidiens (surtout « Le Monde », « La Croix », « Le Dauphiné Libéré ») et dans des hebdomadaires et mensuels les articles couvrant les thèmes d’intervention de l’association.

>25 novembre 2021 Le Dauphiné Libéré

Isère. Grand froid : la préfecture accroît sa vigilance

Des mesures d’hébergement d’urgence pour les personnes sans abri sont prises à l’annonce de la vague de froid : veille saisonnière avec SIAO et 115, maraudes renforcées, ouverture de site type gymnases dans l’agglomération grenobloise mais aussi à Vienne, Bourgoin-Jallieu.

>25 novembre 2021 Synthèse de presse de l’USH n°576

L’Etat et les maires en désaccord sur la loi SRU

47 % des 1 035 communes concernées ont rempli leur obligation de construire des logements sociaux dans le cadre de la loi SRU. Sur 550 n’ayant pas respecté leur objectif, 280 ont fait l’objet d’un constat de carence, et d’un total de 89 millions d’euros de pénalités pour 2019.

Loi punitive, non prise en compte des spécificités locales, souhait d’ une meilleure répartition sur le territoire et proposition d’obligation faite à toutes les communes, même les plus petites, de construire quelques logements sociaux …  parmi les réactions exprimées par certains maires.

La commission des affaires économiques de l’Assemblée modifie la loi SRU

La commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale a procédé les 16 et 17 novembre à l’examen du titre III du projet de loi 3DS, relatif au logement et à l’urbanisme. Elle a gommé les modifications apportées par le Sénat sur la loi SRU, comme le souhaitait le Gouvernement, qui voulait en rétablir l’esprit initial.

>24 novembre 2021 Le Dauphiné Libéré

Meylan. « La production de logements sociaux est une ardente obligation » …

…selon la sous-préfète JB à l’occasion du vote d’une délibération sur le contrat de mixité sociale par la commune pour laquelle  la carence en logements sociaux coute cher : amende de 292 000 en 2020. Pour JB : « si on tient les projets immobiliers qu’il y a dans vos cartons ce qui s’est passé en 2020 ne devrait pas se reproduire »

 

>23 novembre 2021 Le Dauphiné Libéré

Grenoble. Incendie rue des Alliés : le campement reste habité.

« Quelques occupants ont regagné leur logement de fortune tandis que les autres sont partis »En principe tout le monde (CCAS, Métro, Etat, Ville) s’est mis autour de la table pour trouver une solution mais la préfecture (« on déloge mais on ne loge pas ») renvoie sur la Ville

 

>22 novembre 2021 Le Dauphiné Libéré

Grenoble. Bientôt, un immeuble dédié à l’urgence sociale

Piloté par la Fondation Georges-Boissel il ouvrira ses portes à la Villeneuve  en novembre 2022 . L’immeuble Atmosphère abritera différents établissements ( Solidarité Femmes, Miléna, Graines d’insertion, et le SIAO. Il proposera aussi 40 places d’accueil d’urgence pour femme victimes de violences, ainsi qu’une pension de famille.

La Fondation Georges-Boissel  est spécialisée dans les domaines de la santé mentale, du handicap psychique et de l’accompagnement des personnes en difficulté d’insertion sociale.

 

>20 novembre 2021 Le Monde

Impôt sur le revenu . La réduction Coluche majorée jusqu’à fin 2023.

Donner de l’argent a des organismes venant en aide aux personnes en difficulté (dont Un Toit Pour Tous) permet de bénéficier d’une réduction fiscale de 75%. Passé à 1000 euros en 2020 le plafond de dons ouvrant droit à la réduction est en passe d’être reconduit pour 2022 et 2023.

 

>19 novembre 2021 L’Humanité.fr

Les incohérences de la politique du logement.

Le nouveau dispositif « louer abordable », va  bénéficier une nouvelle fois aux bailleurs privés. C’est le locataire qui, par le biais de ses impôts, va enrichir le propriétaire qui lui consentira une baisse d’impôt. Il aurait fallu plutôt ne pas réduire les aides au logement social.

 

>19 novembre 2021 Le Dauphiné Libéré

Secours Catholique. La précarité alimentaire s’aggrave en Isère

…comme ailleurs comme le souligne  le rapport annuel du Secours catholique sur la pauvreté en France sorti ce jeudi. Le Secours catholique estime à 15 000 le nombre de foyers bénéficiaire de ses différentes actions dans le département. Sa commission d’aide

a distribué 22 000 euros de chèques service (14 000 en 2016).

 

Grenoble. Le Festival Migrant’Scène se tient jusqu’au 5 décembre

…organisé par la CIMADE sur le thème (national)  « Résistance(s) pour ne pas oublier tous ces morts sur la route de l’exil ». Infos sur www migrantscene.org/.

La CIMADE est une organisation de solidarité active depuis 1939 qui agit pour les droits et la dignité des personnes réfugiées et migrantes : 2500 bénévoles,93 groupes locaux, 132 salariés.

 

>18 novembre 2021 Synthèse de presse de l’USH n°575

Le volet logement du Projet de loi Finance(PLF)

Parmi les options prises :

  • l’objectif de 1 ?5 millions de logements rénovés en 2 ans est précisé avec l’accent mis sur les copropriétés (actuellement 1 dossier à 80 sur l’individuel)
  • l’accompagnement de la construction des 250 000 HLM promis sur la période2021 2022
  • le financement du dispositif « Louer abordable »

 Le gouvernement renforce le dispositif « Louer abordable » …

… en le simplifiant et l’améliorant

 

 Les préconisations du « Pacte du pouvoir de vivre »

Dans le cadre de la campagne pour l’élection présidentielle de 2022, le « Pacte du pouvoir de vivre », constitué de 64 organisations comme la Fondation Abbé Pierre, la CFDT ou encore ATD Quart Monde, publie 90 recommandations « pour un nouveau modèle de société écologique, social et démocratique ». Quatre thématiques : le pouvoir de vivre dignement, le pouvoir de vivre dans un logement confortable économe en énergie, le pouvoir de la sobriété, le pouvoir de préserver la biodiversité.

Informations : PACTEDUPOUVOIRDEVIVRE.fr

 

 Alerte de la Fapil face aux coûts de la construction et du foncier.

Si elle reconnaît que la maitrise d’ouvrage d’insertion (MOI) bénéfice déjà largement d’aides de l’État, elle observe toutefois que les subventions tendent à diminuer. « On n’y arrivera plus si les coûts du foncier et de la construction continuent d’augmenter »

 

>17 novembre 2021 Le Dauphiné libéré

Seyssinet-Pariset. Un contrat de mixité sociale pour repartir du bon pied (présenté dans DL 13 11 2021) …

…a été adopté par le Conseil municipal. La Métro accepte de revenir sur la sanctuarisation économique de certains secteurs.  « L’idée est d’être sur des zones mixtes avec activités économiques et logements… » « …lutter contre le sentiment de ville-dortoir … »

 

>16 novembre 2021 Le Monde

Les expulsions de campements et bidonvilles reprennent à un rythme effréné

Les associations dénoncent, dans un document publié mardi, la multiplication des démantèlements sans préavis. Selon elles, le ministère de l’intérieur sape les efforts des ministres du logement et de la santé.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/11/16/les-expulsions-de-campements-et-bidonvilles-reprennent-a-un-rythme-effrene_6102244_3224.html

 

>15 novembre 2021 Le Dauphiné libéré

Grenoble. Point d’Eau, la perpétuelle explication…

… pour se faire connaître, même après 30 ans dans le quartier.

Point d’Eau qui vient en aide aux personnes en situation de grande précarité (service de douche, de machine à laver, de boîte postale, d’accompagnement dans les démarches administratives ou les soins médicaux),va changer de local à l’Ile Verte. La structure doit toujours faire comprendre quelles sont ses missions … et apaiser certaines peurs le plus souvent issues de méconnaissances. Des initiatives sont prises pour faire de Point d’Eau un peu plus qu’hier un moteur de ce quartier huppé.

 

>13 novembre 2021 Le Dauphiné libéré

Seyssinet-Pariset. Logement social : une solution et un objectif revu à la baisse

La commune est en carence de logements sociaux : elle en a 697 et elle devrait en construire 748 d’ici 202 ce qui est impossible L’Etat a revu l’objectif pour la période 2020 2022 : 152 au lieu de 381. Pour la suite un contrat de mixité sociale a été signé entre la Ville , la Métro, l’Etat et l’EPFL pour trouver des solutions : acte d’engagement et de transparence sur des déclarations d’intention de projets de la Ville

>13 novembre 2021 Le Monde

« Je ne me chauffe pas comme je veux. J’ai froid » : le fléau de la précarité énergétique

Dans la ville nordiste de Somain, l’envolée des prix de l’énergie, qui pèse lourdement sur les ménages modestes, est synonyme de privations supplémentaires.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/11/13/je-ne-me-chauffe-pas-comme-je-veux-j-ai-froid-le-fleau-de-la-precarite-energetique_6101916_3224.html

 

>12 novembre 2021 Les Affiches de Grenoble et du Dauphiné

« Avec la loi SRU, l’Etat fait les poches des collectivités locales »…

…déclare le président de la communauté de communes du Grésivaudan dont plusieurs affichent un important déficit de logements sociaux par rapport aux normes fixées par la loi SRU. « L’argent que l’Etat leur prend pourrait permettre de financer du logement social  quand du foncier se libère »

.

>10 novembre 2021 Le Dauphiné libéré

Grenoble. Les mal-logés inquiets pour l’avenir

Mobilisés ce mardi matin devant la Direction Départementale du Travail et des Solidarités(DDETS) les militants et sympathisants de Droit au Logement interpellent l’Etat. Ils dénoncent des situations inquiétantes pour les « mal-logés » sans toit, menacés d’expulsion, … « tous ceux qui aujourd’hui tremblent à la perspective de la nuit suivante » …

Précisions de la direction des solidarités

 

>10 novembre 2021 Le Monde

« Les aides au logement resteront le “boulet” du président de la République, à la gauche d’en tirer les leçons »

Maxime Sauvage

Secrétaire national du Parti socialiste

Entre 2017 et la fin de l’année 2021, le gouvernement aura fait plus de 10 milliards d’économies sur ces aides, estime, dans une tribune au « Monde », le secrétaire national du Parti socialiste Maxime Sauvage, qui appelle la gauche à « faire du logement l’un des thèmes au cœur de la prochaine élection présidentielle ».

https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/11/10/maxime-sauvage-les-aides-au-logement-resteront-le-boulet-du-president-de-la-republique-a-la-gauche-d-en-tirer-les-lecons_6101568_3232.html

 

>09 novembre 2021 Le Monde

 « Prix coup de cœur » : Hacoopa, des maisons partagées pour seniors

Cette société coopérative nantaise va ouvrir deux établissements composés de chambres privatives des espaces communs pour les personnes âgées autonomes, avec des animateurs présents au quotidien. A l’occasion des Grands Prix de la finance solidaire, le « Prix coup de cœur » lui a été attribué.

https://www.lemonde.fr/argent/article/2021/11/09/prix-coup-de-c-ur-hacoopa-des-maisons-partagees-pour-seniors_6101547_1657007.html

 

>09 novembre 2021 Le Monde

« Prix épargne solidaire » : Solidarités nouvelles pour le logement investit pour donner un toit aux plus démunis

SNL, lauréat du Prix « épargne solidaire » des 12e Grands Prix de la finance solidaire, héberge des personnes en difficultés dans des habitations de qualité. Et ce jusqu’à ce qu’elles retrouvent un logement pérenne.

https://www.lemonde.fr/argent/article/2021/11/09/prix-epargne-solidaire-solidarites-nouvelles-pour-le-logement-investit-pour-donner-un-toit-aux-plus-demunis_6101536_1657007.html

 

>09 novembre 2021 Le Monde

Hébergement des sans-abri : un investissement massif et croissant

Le recours aux nuitées en hôtel augmente, faute de logements pérennes. En Ile-de-France, 21 % de la capacité hôtelière sont ainsi mobilisés.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/11/09/hebergement-des-sans-abri-un-investissement-massif-et-croissant_6101480_3224.html

 

>05 novembre 2021 Le Monde

Expulser les familles de dealeurs pour « pacifier » les HLM, solution mise en place dans certaines villes mais dénoncée par des ONG

Fin août, Côte d’Azur Habitat se félicitait de l’expulsion d’une locataire dont le fils a été condamné pour trafic de drogue. Utilisée également à Paris, cette pratique est dénoncée par certaines associations.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/11/05/la-tranquillite-dans-les-hlm-passe-parfois-par-l-expulsion-des-familles-des-dealeurs_6100998_3224.html

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez