Actualités

Projet associatif de l‘ensemble d‘Un Toit Pour Tous

Pourquoi ? Comment ? Où en sommes-nous ?

Un Toit Pour Tous a engagé en 2019 une démarche de formalisation de son projet associatif. Le lancement de cette réflexion stratégique a été validé par le CA du 28 mars 2019.

A quoi sert le projet associatif ?
Il s’agit d’un document de référence partagé (partenaires, salariés, gouvernance) qui s’appuie sur notre histoire, précise les valeurs d’Un Toit Pour Tous et ses modalités principales d’actions. Il détermine la stratégie de l’association pour les années à venir. Ce document fixe le cap et est évolutif.

Pourquoi cette réflexion ?
Des causes multiples sont à l’origine de cette décision.

– En interne, au cours des années précédentes, Un Toit Pour Tous a connu des périodes difficiles.
La croissance de nos activités a déstabilisé l’ensemble de nos services. En outre les contraintes économiques liées à la raréfaction des financements publics et des conventions annuelles ne permettent plus de sécuriser les emplois en fragilisant la pérennité de certaines de nos actions.
Le besoin de revisiter notre mode de fonctionnement pour stabiliser et sécuriser notre organisation, réinterroger la gouvernance et définir nos priorités et orientations s’est imposé comme une exigence impérieuse.

– En externe, nous évoluons dans un contexte législatif rythmé par des lois « logement » successives (loi ELAN, SRU, MAPAM, DALO…) et l‘apparition de nouveaux dispositifs qui demandent une constante adaptation. Nos interlocuteurs et financeurs se multiplient, les compétences sont partagées entre de multiples acteurs (Métropole, EPCI, Département, état, communes). Les appels à projet ne favorisent pas le partenariat associatif, mettent les opérateurs en concurrence et ne permettent pas de financer nos frais de structure. En outre nous voyons arriver dans le territoire isérois de nouveaux acteurs nationaux ou plurirégionaux disposant de moyens d’ingénierie importants, avec des coûts de prestations rendus compétitifs par des économies d‘échelle. C‘est une menace non négligeable pour les associations de moindre envergure comme la nôtre.

Comment et avec quelle méthode ?

La révision de notre projet associatif s’appuie sur une réflexion collective, pour prendre en compte la situation et les enjeux de notre organisation. Cette co-construction des dirigeants, salariés, bénévoles et administrateurs se déroule sous le pilotage du Conseil d’administration. Des groupes se sont constitués avec pour objectif de cerner les problèmes, analyser la situation et faire des propositions. Quatre thématiques structurent ces travaux : l‘activité associative (Observatoire de l’Hébergement et du Logement et le service Communication/Animation), l‘activité opérationnelle (Agence Immobilière à Vocation Sociale et Un Toit Pour Tous-Développement), la gouvernance (Conseil d’administration, Bureau, Comité de Direction) et les ressources. Des séminaires sont programmés et les partenaires historiques sont consultés.

Où en sommes-nous ?
A ce stade deux grands axes de travail sont identifiés :

1 Poursuivre la professionnalisation et la sécurisation, notamment d’un point de vue juridique et réglementaire, de nos structures et activités. Il est nécessaire de s’assurer que nous mettons en œuvre des bonnes pratiques, que nous faisons « bien » ce dans quoi nous sommes aujourd’hui engagés. Les audits que nous avons réalisés dans les périodes récentes nous incitent à poursuivre en profondeur la dynamique lancée cette année, notamment pour sécuriser et renforcer la gouvernance et notre fonction d’employeur, asseoir une organisation permettant une qualité et une continuité de service et améliorer les outils de pilotage.

2 Définir les orientations pluriannuelles de développement :
Un Toit Pour Tous est engagé dans la politique du «  Logement d’abord » et, pour répondre aux besoins, un accroissement de l’offre est à prévoir par une augmentation de la production de logements et de la captation de logements en parc privé.

Toute autre piste de développement doit faire l’objet d’une prise de décision au cas par cas en prenant en compte, a minima, les points suivants : l‘adéquation à la raison d’être et aux valeurs et le souci de limiter les actions non pérennes afin de ne pas mettre la structure en danger.

La sensibilisation et la mobilisation des acteurs, en particulier la société civile et les pouvoirs publics sont un axe qui s’inscrit également dans nos fondamentaux. Cette action est aujourd’hui fragilisée. Pour la conforter, la clarification de nos moyens et de nos priorités s’impose, afin de maintenir la dynamique associative et bénéficier de l’implication des bénévoles. Nous souhaitons aussi développer et renforcer le partenariat local (associations diverses, organismes HLM, universités…) et avec nos fédérations (Fapil, Fondation Abbé Pierre). Cette orientation est essentielle pour partager nos observations, mettre en commun des projets et des moyens, renforcer les expertises.

Des améliorations ont déjà été engagées en 2019 : l’agence a commencé à se restructurer, le suivi du patrimoine a été réorganisé, les statuts sont passés au peigne fin, la réflexion d’une ouverture du capital pour accroître la capacité de production avec la mise en place d’une foncière est en cours, un fonds de dotation pour mieux gérer les dons est à l’étude, etc.

Quand sera finalisé le projet associatif ?

Les orientations seront présentées au Conseil d’administration puis à l’Assemblée Générale. La rédaction du projet devrait être achevée pour fin 2020.

 

S’inscrire à l’assemblée générale

0 Partages
Partagez
Partagez