Actualités

Trouver des logements accessibles aux réfugiés syriens…

… c’est une des tâches des responsables du programme LAMI d’accueil de familles ayant fuit la Syrie, mis en œuvre par Un Toit Pour Tous. Les initiatives personnelles ont leur place parmi les nombreuses pistes immobilières méthodiquement explorées.

untoitpourtous.org a rencontré G. L. qui vient avec son épouse d’acheter un logement pour être utilisé de cette manière

Votre couple a décidé de mettre un logement à la disposition du programme LAMI d’Un Toit Pour Tous pour l’accueil d’une famille syrienne. Qu’est-ce qui vous a amené à cette décision ?

C’est d’observer jour après jour le désastre de la guerre en Syrie, de voir dans la presse ces personnes fuyant leur pays, des gens comme vous et moi. Comment apporter notre pierre à un accueil digne dans notre pays (qui se révèle moins généreux que l’Allemagne) si ce n’est en offrant un toit à une famille dans le cadre de la mission LAMI d’UTPT.

Comment avez-vous été alerté sur la mission LAMI ?

L’un de nous est militant actif à Un Toit Pour Tous donc l’information était facile à avoir !

Pourquoi l’achat d’un logement ?

Notre logement est trop loin des transports en commun de l’agglomération ce qui nous avait fait abandonner l’idée de recevoir quelqu’un chez nous. Mais nous avons eu la chance d’avoir un apport financier exceptionnel qui nous a conduit à envisager l’achat d’un appartement. Nous avons recherché nous-même l’appartement de manière à trouver un logement bien isolé thermiquement et en bon état pour ne pas avoir de travaux trop importants à faire.

Dans quelles conditions le louez-vous ?

Nous ne le louons pas nous-même. Nous en avons confié la gestion à l’agence immobilière à vocation sociale Territoires d’Un Toit Pour Tous. Il bénéficie d’un conventionnement avec l’ANAH : son loyer, le plus bas du parc social, est ainsi à la portée d’une famille bénéficiaire du RSA. De plus Territoires assure une gestion locative adaptée (en savoir plus).

Pouvez-vous nous donner plus de précisions sur l’appartement ?

Il s’agit d’un T4 situé dans Grenoble. Entre parenthèses nous contribuons au respect des 25% de la loi SRU !… Un famille de syriens est déjà « fléchée » sur notre appartement. Elle va arriver début mai. Nous en sommes très heureux !

Quelles seront vos relations avec la famille ?

C’est une question à laquelle je ne peux répondre pour le moment, sachant que les relations avec les familles du parc social habituel d’Un Toit Pour Tous ne s’effectuent qu’avec les travailleurs sociaux de Territoires. La mission LAMI apporte une nouveauté à laquelle il convient de réfléchir.