Actualités

Agir avec Un Toit Pour Tous : rencontre avec Elisabeth Paccard

Elisabeth Paccard est administratrice et membre du bureau à Un Toit Pour Tous. Elle est également membre actif du groupe mécénat et secrétaire de Territoires. Elle témoigne aujourd’hui de son parcours aussi riche que diversifié !

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Quel a été votre parcours professionnel ?

Mes premiers amours sont la pédagogie et la didactique. J’ai enseigné en effet pendant 15 ans en tant qu’institutrice, avec une approche très centrée sur le travail personnalisé avec la méthode Montessori. Être institutrice m’a permis de me laisser du temps pour élever et voir grandir mes 4 enfants mais j’ai ensuite souhaité évoluer professionnellement. J’ai passé le concours de Science po Grenoble et commencé de nouvelles études.

Ensuite se sont enchainées différentes expériences professionnelles très variées : j’ai été engagée pour un fonds de formation sur la question des apprentissages pendant plusieurs années, j’ai ensuite travaillé au Centre pour la formation et l’intervention psychologique à Bruxelles pour lequel j’ai créé et dirigé l’antenne grenobloise pendant 6 ans, je me suis ensuite lancée dans l’aventure entrepreneuriale en montant une plateforme de mix learning pour la création de contenus pédagogiques. Enfin, j’ai terminé ma carrière professionnelle comme responsable de partenariats stratégiques au CEA.

Comment avez-vous connu l’association et son action ?

C’est mon amie Andrée Demon[1] qui me parlait souvent des activités de l’association et qui m’a demandé si je souhaitais rejoindre les bénévoles d’Un Toit Pour Tous, ce que j’ai fait au moment où je me suis arrêtée de travailler.

Pour quelles raisons avez-vous souhaité vous engager au sein de l’association ?

Très jeune, j’ai été alertée par les problématiques autour du mal-logement. Tout d’abord comme bénévole au service jeunes du Secours catholique où j’ai fait partie d’une équipe qui allait à la rencontre des personnes âgées pour rénover leurs logements (travaux de plâtre et de peinture), nous discutions beaucoup avec les personnes à cette occasion.

Plus tard, j’ai longtemps travaillé pour les foyers de jeunes travailleurs y compris avec la fédération nationale. Je me suis intéressée aux problématiques liées au logement à travers les démarches réalisées avec eux.

Ces différentes expériences ont fait que j’étais déjà tout à fait convaincue de l’insertion par le logement, c’est pourquoi je me suis engagée en 2018 au sein d’Un Toit Pour Tous au conseil d’administration puis au bureau.

J’ai souhaité également mettre mon expérience professionnelle à profit – notamment mes compétences dans la gestion de partenariats avec les entreprises – au sein du groupe mécénat.

Sur le mécénat pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste l’action du groupe ?

Pour le groupe mécénat, il y a deux objectifs importants :

  • aider à financer le mieux possible les actions d’Un Toit Pour Tous, essentiellement portant sur la réhabilitation de logements mais sur d’autres projets tels que le soutien aux collectifs LASUR ou encore le financement de matériel informatique.
  • faire connaitre l’association, ses valeurs, ses missions par l’intermédiaire de réponses aux appels d’offres.

Aujourd’hui, avec le développement de la RSE (responsabilité sociétale des entreprises)[2], le contexte est favorable à l’essor des relations partenariales. Cela demande beaucoup d’énergie au groupe mais on montre ainsi que l’on est présent au niveau des grandes entreprises et fondations. Nous travaillons aussi en direction d’entreprises plus petites à travers une démarche spécifique mise en place cette année.

Quelles sont vos relations de travail avec les salariés et les bénévoles ?

À mon arrivée à Un Toit Pour Tous, j’ai travaillé essentiellement avec la présidente de l’association, le directeur général et la référente de la commission comanim.

Aujourd’hui, je collabore surtout avec les bénévoles du groupe mécénat, avec le responsable du service développement patrimoine pour les projets de réhabilitations. Je suis aussi très en lien avec l’équipe de la communication et de l’animation puisque je suis référente de la commission, et aussi avec la chargée de mission pour les projets LASUR portés par Un Toit Pour Tous. Je fais également partie de la commission RH de l’association.

 Quels sont pour vous les enjeux auxquels va être confrontée l’association dans les années à venir ?

Actuellement, il y a des enjeux majeurs pour Un Toit Pour Tous. Il y a eu un travail collectif très important autour du projet associatif de l’association. Nous sommes aujourd’hui en train de le déployer. Nous sommes à la croisée des chemins, cela ne se fait pas sans difficultés puisque nous avons été confrontés à la pandémie au moment même où nous commencions à mettre en œuvre notre projet associatif.

L’un des objectifs majeurs est l’augmentation de la production. Nous sommes à un effet de seuil, il faut donc désormais passer à la vitesse supérieure : comment est-ce qu’aujourd’hui on arrive à réhabiliter plus de logements dans un contexte qui se révèle difficile, tout en confortant nos activités d’accompagnement des ménages d’une part et d’observation d’autre part ?

Un autre enjeu pour l’association est d’avoir davantage de jeunes personnes qui rejoignent l’association afin de travailler conjointement avec les groupes de bénévoles déjà existants et le conseil d’administration.

Quels ont été pour vous vous les temps forts de l’association ?

Deux beaux et bons moments me viennent à l’esprit.

J’ai été très sensible au témoignage d’une famille syrienne hébergée dans le cadre du programme LAMI ; la famille avait témoigné à l’occasion d’un événement organisé en 2019 qui regroupait tous les acteurs du projet (partenaires, institutions, bénévoles, salariés et ménages).

La journée des adhérents et des bénévoles qui s’est tenue l’an dernier au fort de Comboire a été aussi un vrai moment de rencontre et de réflexion dans un climat bienveillant, à la hauteur des valeurs avancées par un Toit pour Tous.

 

`[1] La RSE est une démarche visant à intégrant les enjeux du développement durable à moyen et long terme dans la stratégie d’une entreprise. Dans le cadre d’un partenariat avec Un Toit Pour Tous, cela peut être une attention particulière au soutien d’actions engagées et solidaires.

[1] Présidente d’Un Toit Pour Tous de 2015 à 2021

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez