Actualités

J’ai des perspectives d’avenir !

Un Toit Pour Tous a dû fermer ses résidences sociales début 2019 et trouver une solution pour les 51 ménages hébergés. Grâce à l’engagement massif de son Agence immobilière à vocation sociale l’association a appliqué la politique du « Logement d’abord » en logeant 81% des ménages dans un habitat de droit commun avec un accompagnement plus ou moins léger selon les cas. Une nouvelle vie, un nouveau départ pour ces ménages !. C’est ce qu’a exprimé récemment M. H à une salariée de l’association.

H. n’avait pas toujours eu la vie facile, il était passé par la rue, par différents foyers avant d’arriver à la résidence Mangin en janvier 2015. Là, il a été accaparé par les soucis de santé de son père malade à l’étranger et par les allers et retours. Malgré cette situation peu propice à la recherche d’un emploi il a réussi à décrocher des CDD dans la sécurité.

Quand on lui a annoncé en 2018 que la résidence allait fermer et qu’il fallait trouver une autre solution, cela l’a beaucoup angoissé car il n’avait aucune envie de retourner dans un foyer. Perturbé, anxieux, il a refusé des propositions de logements qui ne lui convenaient pas : « J’avais peur de ne pas pouvoir payer, cela me paraissait trop grand ».

Mais quand l’assistante sociale d’Un Toit Pour Tous lui a proposé un 30 m² à Pont de Claix, adapté à son budget, repeint en blanc, avec une vue sur le Vercors, il a eu le coup de foudre. « Je fais mon ménage, ma lessive, je m’assume. Aujourd’hui j’ai des perspectives d’avenir, c’est le logement que je voulais, venir ici ça m’a boosté psychologiquement, je suis heureux ! ».

Aujourd’hui M. H. cherche activement du travail d’autant que pour son père, tout s’est arrangé. En parallèle, il s’investit auprès des gens du quartier par des échanges de compétences : « J’ai envie d’être utile aux autres, de rendre ce que l’on m’a donné. »