article draft

Vie des locataires et des copropriétés : le groupe de bénévoles « AG copro »

Avec sa participation aux assemblées générales des 270 copropriétés où l’association possède 487 logements, Un Toit Pour Tous actionne un levier décisif dans sa lutte pour l’insertion sociale de locataires en difficulté. Cette participation est assurée en partie par des bénévoles. Elle permet de défendre les intérêts immobiliers de l’association, contribuer à la bonne acceptation des locataires par les autres habitants, diffuser des informations sur le combat de l’association pour « Un Toit Pour Tous ».

Une situation originale

Les logements gérés par l’association Un Toit Pour Tous se trouvent dans une situation originale. Pour favoriser les conditions d’habitation et l’insertion sociale des personnes en difficulté, la majorité des logements sont implantés en diffus dans le tissu urbain des villes.

A la différence des autres bailleurs sociaux gérant des ensembles groupés de logements dans les mêmes immeubles, l’association, propriétaire bailleur dans de multiples copropriétés, doit affrmer sa présence dans chacune d’elles, pour mieux assurer la défense de ses intérêts et l’insertion sociale de ses locataires.

Un groupe de bénévoles en charge de la question

Pour répondre à la convocation annuelle des assemblées générales des copropriétés, un premier groupe entièrement bénévole a fonctionné de nombreuses années, jusqu’à l’interruption de son activité lors du confinement lié au Covid. Cette activité était centrée sur l’examen des dossiers de convocation des AG des copropriétés où se situaient des logements d’Un Toit Pour Tous-Développement. Une participation physique d’un bénévole aux assemblées générales était organisée pour celles présentant un enjeu particulier pour le logement et/ou le ménage l’occupant.

D’autres bénévoles prennent la suite avec de nouvelles opportunités

Au moment du Covid, le confinement a rendu possible le vote par correspondance des résolutions. Cette nouveauté a permis alors au groupe actuel des bénévoles de mettre en place un examen exhaustif de tous les ordres du jour des AG concernant des logements d’Un Toit Pour Tous-Développement et de préparer les réponses correspondantes.  Parallèlement, la présence physique d’un des bénévoles du groupe, représentant officiel d’Un Toit Pour Tous, se poursuit pour les AG où la parole et l’échange avec les autres participants est nécessaire (15 à 20 par an), par exemple pour les problèmes de voisinage ou des questions d’investissements (travaux, en particulier).

Constitué d’abord de 3 personnes et maintenant de 5, le groupe a toujours le souci fondamental de contribuer à la bonne intégration des locataires accueillis dans les logements tout en veillant à l’état du patrimoine.

En pratique, il se réunit 1 fois par semaine, fréquence nécessaire vu le nombre de dossiers à traiter et bienvenue pour assurer la continuité du travail et souder le groupe.

L’essentiel du travail consiste à remplir les formulaires de vote pour chaque AG. Des suites de nombreux échanges et questionnements, le groupe a mis en place une fiche « consigne de vote ». Cette fiche permet une harmonisation des votes et sert de référence en cas de questionnement du groupe. Exemple : si des travaux doivent être réalisés dans la copropriété, le groupe s’abstient de voter s’il n’y a pas plusieurs devis. Les bénévoles apprécient ce travail très collectif et dans la bonne humeur.

Sur les questions litigeuses, le groupe privilégie, en général, la logique adoptée par le conseil syndical de la copropriété, lorsque ce dernier se manifeste.

Au sein d’Un Toit Pour Tous, le groupe AG-copro travaille en réseau

Les relations les plus immédiates sont avec le service Développement et Patrimoine, en lien étroit avec l’assistante salariée, issue du Service social. Elle assure tout le suivi administratif des AG de copropriétés et assiste aux réunions du groupe.

Le lien avec le pôle Logement s’est davantage structuré et la responsable participe aux réunions du groupe une fois par mois environ. Cela permet au groupe d’avoir un retour sur les difficultés d’intégration des locataires dans la copropriété, et intervenir au sein des AG par la suite. C’est le pôle logement qui prépare le « terrain » pour tout ce qui concerne le locataire et son logement ainsi que ses relations avec les autres locataires, en particulier en cas de troubles de voisinage. Dans ce cas c’est un membre du groupe qui représente Un Toit Pour Tous et va siéger à l’AG.  Il est en général bien accueilli particulièrement dans les petites copropriétés.

Des relations avec les syndics qui évoluent

Le dialogue avec les syndics dans les petites agences s’établit, en général, bien et de manière constructive : Un Toit Pour Tous est reconnu pour sa présence active et la cohérence de ses positions. Malheureusement, ces relations deviennent plus difficiles depuis qu’un mouvement de rachat de petites unités par des gros professionnels s’est développé dans la région grenobloise

 

Le groupe AG copro, un maillon essentiel pour l’harmonisation de l’activité des différents métiers qui constituent Un Toit Pour Tous au service de publics en difficulté.

La crise du logement aggrave la situation des plus précaires. La volonté d’agir !

Le 1er février, en même temps que la présentation du rapport de l’État du mal-logement par la Fondation Abbé Pierre à Paris, Un Toit Pour Tous réunissait 154 personnes à Grenoble pour ses 4èmes Rencontres sur le thème « Une crise du logement qui s’aggrave, quel impact pour les plus démunis, quelles marges de manœuvre locales […]

Un nouveau départ

À l’heure où la problématique du mal-logement s’aggrave, le parcours de Laëtitia illustre la résilience face aux défis de la vie. Accompagnée depuis février 2022 par Eléa, travailleuse sociale à Un Toit Pour Tous, son histoire témoigne combien l’accès à un logement décent est important pour se reconstruire et envisager un avenir plus serein. Lire la suite

Point presse décembre 2023

Point presse : s’informer pour agir en toute connaissance de cause. Le comité de rédaction du site web d’Un Toit Pour Tous sélectionne dans des quotidiens (surtout « Le Monde », « La Croix », « Le Dauphiné Libéré ») et dans des hebdomadaires et mensuels les articles couvrant les thèmes d’intervention de l’association.

« Un Toit Pour Tous, ils aident beaucoup »

Moussa est depuis 2018 en France. Après plusieurs années d’hébergements divers, il vit enfin dans son logement géré par Un Toit Pour Tous. Outre l’accompagnement très proche avec une travailleuse sociale de l’association, il a bénéficié de l’aide du groupe des bénévoles bricoleurs lors de son installation. L’occasion de découvrir ce groupe avec l’aide de […]